Education et mise en apprentissage

Le soutien à l’éducation et à la mise en apprentissage des Orphelins et enfants Vulnérables (OEV) se définit comme l’ensemble des moyens et services nécessaires pour leur épanouissement familial, scolaire et leur formation professionnelle.

L’objectif recherché est d’emmener les enfants éduqués dans le milieu familial, communautaire et scolaire a acquérir des connaissances, compétences, attitudes et valeurs pour l’exploitation de leur potentiel et pour leur épanouissement

  • Objectifs Mesurables

1. Performance : S’assurer que l’enfant progresse aussi bien dans son cadre de vie (familial, communautaire) qu’à l’école et qu’il mène des activités appropriées pour son âge
2. Instruction et mise en apprentissage : S’assurer que l’enfant est, inscrit, fréquente régulièrement l’école (préscolaire, primaire et secondaire) ou apprend un métier de son choix, approprié à son âge et est suivi dans son milieu familial

  • Actions Essentielles

1. Identifier et lever les obstacles/barrières qui empêchent l’accès, le maintien et le progrès de l’enfant à l’école ou à l’apprentissage
2. Renforcer les capacités de la famille/communauté pour son implication dans l’éducation, la formation et le suivi des OEV
3. Impliquer les enfants dans les décisions relatives à l’éducation et à la mise en apprentissage
4. Susciter l’engagement de la communauté à mobiliser des ressources pour son implication dans l’éducation et la formation des OEV
5. Favoriser les liens entre les Ministères intervenants dans le domaine de l’enfance pour une synergie des actions en faveur des OEV

  • Activités clés

1. Identifier et lever les obstacles/barrières qui empêchent l’accès, le maintien et le progrès de l’enfant à l’école ou à l’apprentissage

a. Relever ce qui empêche les parents de mettre les enfants à l’école ou de leur faire apprendre un métier :
-mariage avant 18 ans
-préjugés culturels
-viols
-travail précoce des enfants
-handicap physique ou sensoriel
-harcèlement sexuel (quand quelqu’un utilise son pouvoir pour obliger quelqu’un d’autre à avoir des rapports sexuels avec lui) -etc.

b. Lutter contre ce qui empêche les parents de mettre les enfants à l’école ou de leur faire apprendre un métier par la sensibilisation des communautés

c. Identifier des parrains et tuteurs pour soutenir les OEV dans leurs
besoins alimentaires

d. Rencontrer et sensibiliser les parents d’élèves à la création de coopérative de vivriers en collaboration avec le COGES

e. Organiser des rencontres avec les gestionnaires de cantine et les COGES pour les convaincre à accepter les enfants les plus démunis à la cantine

f. Faire un plaidoyer auprès des acteurs locaux (Directeurs régionaux, fondateurs d’établissements scolaires et de formation professionnelle, chambres des métiers et de l’artisanat, les municipalités, etc.) pour faciliter l’accès et le maintien de l’enfant à l’école ou à l’apprentissage en tenant compte de son opinion et du marché du travail

g. Solliciter la DMOSS et à travers elle les autres structures du MEN (DELC, CIO, DNCS, COGES, etc.) pour l’orientation, le transfert des OEV et en cas de nécessité, les frais de scolarité, de cantine, les droits d’examen, etc.

2. Renforcer les capacités de la famille/communauté pour son implication dans l’éducation, la formation et le suivi des OEV

a. Impliquer la famille et la communauté dans l’identification des besoins scolaires et d’apprentissage des OEV

b. Sensibiliser la famille et la communauté sur l’importance de l’instruction pour tous les enfants surtout les filles

c. Sensibiliser les familles et la communauté sur l’importance du rôle de l’adulte/famille dans l’évolution scolaire et dans l’acquisition des compétences chez l’enfant (l’importance de l’écoute, l’affection, le suivi et l’encadrement)

d. Encourager la communauté à s’impliquer dans la redynamisation des associations de parents d’élèves pour une meilleure gestion de l’école

e.  Encourager les familles et la communauté à s’impliquer dans la gestion et le maintien des cantines scolaires

f.  Impliquer les enfants dans les décisions relatives à l’éducation et à la mise en apprentissage

g.  Susciter l’engagement de la communauté à mobiliser des ressources pour son implication dans l’éducation et la formation des OEV

h. Favoriser les liens entre les Ministères intervenants dans le domaine de l’enfance pour une synergie des actions en faveur des OEV

3. Impliquer les enfants dans les décisions relatives à l’éducation et à la mise en apprentissage

a. Susciter l’intérêt de l’enfant pour l’école ou l’apprentissage

b. Susciter l’intégration des organisations d’OEV à la plateforme

c.  Susciter le leadership des enfants par leur implication aux activités
les concernant

d. Susciter l’organisation des groupes d’études dirigés par les jeunes eux-mêmes (groupes d’étude par niveau ou suivi des enfants les plus petits par les plus grands)

e. Susciter la création de groupes de paroles animés par les enfants pour discuter des problèmes liés aux études, à l’apprentissage et trouver des solutions

f. Encourager les enfants à intégrer les clubs (littéraire, santé, scientifique, culturel, etc.) existant au sein de leur établissement

g. Recourir aux enfants scolarisés et en apprentissage pour conseiller
et orienter leurs pairs

h. Impliquer les enfants dans l’élaboration des programmes/projets les concernant à travers la prise en compte de leurs ambitions

4. Susciter l’engagement de la communauté à mobiliser des ressources pour son implication dans l’éducation et la formation des OEV

a. Former les acteurs de l’école (professeurs, instituteurs, éducateurs, élèves, parents d’élèves, etc.) et les maîtres d’apprentissage aux soins et soutien apportés aux OEV

b. Encourager les corporations et associations à former les adolescents non scolarisés ou déscolarisés qui font le choix d’un métier, en accord avec leurs familles

c. Identifier les programmes de formation professionnelle existant dans le secteur public, privé et informel

d. Faire un plaidoyer auprès des responsables des structures de formation professionnelle pour l’intégration des OEV

e. Sensibiliser les communautés (ethniques, religieuses, etc.) au droit à l’instruction et à la formation pour tous les enfants particulièrement la jeune fille

f. Faire un plaidoyer auprès des enseignants pour l’organisation des cours de renforcement gratuits pour les enfants les plus démunis y compris les OEV

g. Sensibiliser les communautés à développer les compétences des OEV pour une vie saine et productive à travers les thématiques (bâtir l’estime de soi, l’esprit d’équipe, l’endurance, l’éducation sexuelle, etc.) abordées dans le « life skills » et le sport pour la vie

h. Vulgariser les lois qui existent en Côte d’Ivoire, (protection des enfants et adolescents dans le milieu scolaire, gratuité de l’école, etc.)

i. Informer les communautés du rôle des directions sociales de l’éducation nationale

j. Sensibiliser la communauté à la création de CACE (Centre d’Action Communautaire pour l’Enfance) et de jardins d’enfants

5. Favoriser les liens entre les Ministères intervenants dans le domaine de l’enfance pour une synergie des actions en faveur des OEV

a. Susciter l’implication des Ministères intervenant dans le domaine de l’enfance aux activités de la plateforme pour faciliter la scolarisation et la mise en apprentissage des enfants