Renforcement Economique (AGR)

Le renforcement économique consiste à apporter un appui technique, matériel et financier aux familles des OEV afin qu’elles soient autonomes financièrement et subviennent elles- mêmes aux besoins de leurs enfants.

  • Effet désiré

Les familles bénéficiaires disposent de ressources suffisantes, régulières et adaptées pour améliorer les conditions de vie des enfants.

  • Objectifs Mesurables

1. Amener la famille à assurer les besoins essentiels des enfants (santé, éducation, psychosocial, nutritionnel, abri et soins, protection)

2. Susciter l’épanouissement et le bien-être des enfants

  • Actions Essentielles

1. appuyer les bénéficiaires dans la gestion de leurs ressources

2. Répertorier les potentialités de renforcement économique dans la famille et dans la communauté

3. Collaborer avec la communauté pour identifier les ménages éligibles

4. Collaborer avec les bénéficiaires et les spécialistes de la micro entreprise pour prendre des décisions appropriées.

5. Accompagner les bénéficiaires dans le choix des formations professionnelles, des prêts, des techniques et méthodes de travail.

6. Appuyer les bénéficiaires dans l’exercice de leurs activités

7. Évaluer les revenus avant et après l’intervention afin de noter les améliorations

8. S’assurer que l’augmentation du revenu est utilisée pour satisfaire les besoins élémentaires des ménages, en particulier pour les enfants du ménage

  • Activités clés

1. appuyer les bénéficiaires dans la gestion de leurs ressources

Aider les familles à gérer leurs ressources de manière rationnelle à travers:

a. L’établissement du budget familial

b. La dissociation des revenus de la famille des ressources générées par une éventuelle AGR

2. Répertorier les potentialités de renforcement économique dans la famille et dans la communauté

Travailler avec la famille, la communauté et les structures économiques afin d’identifier :

a. Les ressources de la famille (financières, matérielles, humaines)

b. Les programmes/institutions de formation professionnelle

c. Les structures de prêt et d’entraide, les organismes de financement

d. Les offres d’emplois disponibles ou prévues dans la zone (blanchisseur, gardien, fleuriste, lavandière, ménagère, gérante de magasin, restauratrice, etc.)

e. Les opportunités de petite affaire en vue de créer sa propre entreprise pour se prendre en charge

3. Collaborer avec la communauté pour identifier les ménages éligibles

a. Collaborer avec les bénéficiaires, les leaders et structures communautaires pour définir des critères de sélection tout en évitant la stigmatisation, la discrimination et en prenant en compte les questions liées au Genre (les hommes et les femmes, les vieux et les jeunes, les riches et les pauvres)

b. Identifier tous les adultes et les enfants âgés de plus de 14 ans du ménage qui peuvent exercer un métier

4. Collaborer avec les bénéficiaires et les spécialistes de la micro entreprise pour prendre des décisions appropriées.

a. Apporter un encadrement technique afin d’aider les bénéficiaires à se constituer en association pour épargner en vue de mener des AGR

b. Evaluer l’engagement des bénéficiaires à mener une AGR en tenant compte de leurs talents, leurs expériences, leurs intérêts et leurs objectifs dans la décision finale du choix de l’activité à mener

c. Analyser le projet du bénéficiaire

d. Consulter les spécialistes en micro entreprise pour évaluer la faisabilité du projet en tenant compte des réalités du marché

e. Orienter les bénéficiaires dans le choix de leur AGR

5. Accompagner les bénéficiaires dans le choix des formations professionnelles, des prêts, des techniques et méthodes de travail.

a. S’assurer que les programmes de formation professionnelle sont fiables, ne présentent pas de danger pour le bénéficiaire et sont reconnus par les autorités compétentes

b. S’assurer que pour les prêts aux petites entreprises:

o la structure qui octroie des prêts est fiable.

o le bénéficiaire a une bonne compréhension des responsabilités et des risques financiers liés aux prêts

o le bénéficiaire est de bonne moralité (enquête de moralité)

c. Faciliter la mise en place des systèmes d’épargne (tontine, mutuelle, souscription à une micro finance, etc.)

d. Encourager les bénéficiaires à utiliser des techniques et méthodes de travail favorisant l’économie de main d’œuvre à travers :

o le renforcement des capacités d’association des familles (AGR collectives)

o la contribution des familles en terme d’apport initial lors du démarrage des activités (local, motivation, argent, matériel, etc.)

o l’utilisation des compétences familiales

o la facilitation des groupes d’entraide,

o l’utilisation de matériel de travail approprié

o des formations/informations pour l’utilisation sécuritaire,

o l’entretien et la réparation du matériel

e. Organiser des formations avec l’aide des spécialistes en gestion et création des micro-projets sur :

o la gestion financière (enregistrement des recettes et des dépenses)

o les projections sur les ressources à réinvestir

o le marketing commercial (bonne politique de vente)

o le Suivi et évaluation

o la bonne gouvernance

6. Appuyer les bénéficiaires dans l’exercice de leurs activités

a. Fournir des ressources pour le démarrage de l’activité (outils, matériaux, prêts, etc.)

b. Donner des conseils professionnels et des orientations dans l’exercice de leurs activités

c. Aider à identifier les meilleurs marchés d’approvisionnement ou d’écoulement des produits et/ou services

d. Mettre en place un système efficace de suivi et évaluation

7. Évaluer les revenus avant et après l’intervention afin de noter les améliorations

a. Faire une estimation de la rémunération hebdomadaire ou mensuelle avant l’intervention

b. Faire une estimation de la rémunération hebdomadaire ou mensuelle après l’intervention

c. Documenter toutes les améliorations perçues après l’intervention

8. S’assurer que l’augmentation du revenu est utilisée pour satisfaire les besoins élémentaires des ménages, en particulier pour les enfants du ménage

a. Faire une évaluation initiale du statut des enfants et de leurs familles avant le renforcement économique

b. Mesurer, après le renforcement économique, les améliorations dans les domaines où il y avait des besoins identifiés

c. Vérifier que les besoins élémentaires des enfants dans les ménages ont été satisfaits

d. Évaluer la satisfaction des besoins des bénéficiaires à travers l’amélioration du statut de l’enfant dans tous les domaines